chars B1-Bis

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

chars B1-Bis

Message par kaamelott lancelot le Lun 11 Fév - 10:16

B1-Bis

France
Char lourd

Très puissant, avec d'impressionnante capacités. Dés 1935, apparût la nécessité pour l'armée française de posséder un char de combat lourdement blindé, dans cette optique le B1 fût amélioré; son blindage passa à 60 mm. La première commande de ce char, désigné par l'appellation B1 Bis, eût lieu en janvier 1936.

Quelques améliorations furent apportées au B1 Bis par rapport à son grand frère le B1, notamment une nouvelle tourelle APX 4 équipée d'un canon de 47mm SA 35. La puissance du moteur fût également modifiée pour compenser la prise de poids de l'engin; elle atteint 307 CV. Par contre, la capacité du réservoir ne changea pas, limitant son autonomie à 150 km.

Ce problème d'autonomie devait s'avérer crucial pendant la campagne de France où les problèmes logistiques rendaient l'approvisionnement en carburant aléatoire. L'autre grand problème de conception était le fait que le canon de 47 était considéré comme une arme secondaire et donc commandé par le chef de char, ce qui diminuait la cadence de tir.

Ce problème devait être corrigé avec le B1 ter qui embarquait 1 tireur spécifique dédié. Malgré tout, son blindage était exceptionnel pour l'époque le rendant quasiment invulnérable. Contrairement à la légende, la grille sur le côté du char était blindée et ne représentait en rien un point faible du char.

Après la défaite, les Allemands ont réutilisé ces chars. 24 ont été reconvertis comme lance-flammes et autre dans des canons automoteurs. Quelques unités sont tombées dans les mains de la résistance en 1944, et ont servi à Paris.



Spécifications techniques
Production 380 unités de 1938 à juin 1940
Motorisation Renault 6 cyl. de 307 Ch.
Vitesse maximale 28 km/h
Autonomie 150 km
Équipage 4 hommes
Masse 31,5 tonnes
Longueur 6,52 m
Hauteur 2,79 m
Largeur 2,50 m
Blindage Min: 20 mm / Max: 60 mm
Armement 1 canon de 75 mm ; 1 canon de 47 mm ; 2 mitrailleuses Châtellerault M de 7,5 mm
avatar
kaamelott lancelot
Paysan

Messages : 1486
Date d'inscription : 12/01/2008
Age : 32
Localisation : wasselonne

Revenir en haut Aller en bas

Re: chars B1-Bis

Message par KAAMELOTT arthur le Lun 11 Fév - 16:41

comme dis sur l'autre post je ne savais pas que l'on possède de tel bête de puissance helas il on une autonomie tres limité!!et quelque défaut qui sur le terrain on fait la différence dommage!
avatar
KAAMELOTT arthur
Chevalier KAAMELOTT

Messages : 9154
Date d'inscription : 04/12/2007
Age : 38
Localisation : huttenheim

http://kaamelott-airsoft67.forumpro.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: chars B1-Bis

Message par kaamelott lancelot le Lun 11 Fév - 22:02

au niveau des chars et des armes on n atait pas minable seule probleme manque le nombre je pense ?
avatar
kaamelott lancelot
Paysan

Messages : 1486
Date d'inscription : 12/01/2008
Age : 32
Localisation : wasselonne

Revenir en haut Aller en bas

Re: chars B1-Bis

Message par Yvain le Mer 5 Mar - 22:12

J'ai vu ce char au Musée de saumur ( le même ) Le grand défault est évectivement une grande consommation de carburant !
Mais notre guide nous a dit... Ce char était équipé d'un.......Reservoir de secour que l'on pouvait activer grace a un bouton...léger problème les généraux n'ont pas juger néccesaire de mettre en garde l'équipage de cette "formalité" L'équipage en panne de carburant saborder donc son véhicule alors quil lui rester largement de quoi fuir ou rejoindre un endroit plus sur ou continuer de combattre bien sur Evil or Very Mad
avatar
Yvain
Chevalier KAAMELOTT

Messages : 203
Date d'inscription : 03/03/2008
Age : 24
Localisation : NORMANDIE

Revenir en haut Aller en bas

Re: chars B1-Bis

Message par KAAMELOTT arthur le Mer 5 Mar - 22:23

voila l'une des triste raison de notre defaite!!
avatar
KAAMELOTT arthur
Chevalier KAAMELOTT

Messages : 9154
Date d'inscription : 04/12/2007
Age : 38
Localisation : huttenheim

http://kaamelott-airsoft67.forumpro.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: chars B1-Bis

Message par kaamelott lancelot le Ven 7 Mar - 19:16

merci les chefs !!!malin quand meme
avatar
kaamelott lancelot
Paysan

Messages : 1486
Date d'inscription : 12/01/2008
Age : 32
Localisation : wasselonne

Revenir en haut Aller en bas

Re: chars B1-Bis

Message par Invité le Ven 7 Mar - 20:31

ouais mais ils avaient encore de la chance y avait pas karadoc avec eu. lol! lol! lol! lol!

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: chars B1-Bis

Message par Guethenoc le Jeu 16 Sep - 11:03

pour apporter un peu d'eau au moulin, il faut noter quelques innovations uniques pour l époque présente sur ce char, comme la présence d'une cloison pare-feu entre le moteur et le compartiment de combat, et même la présence de réservoirs auto-obturants!!!

le pointage de l'obusier de caisse se faisait en azimut au moyen de la transmission "naeder", donc par le pilote.
si ce système s'avérait relativement précis pour permettre un pointage fin, il rencontra toutefois quelques soucis de fiabilité.

le blindage du char était en effet si efficace qu'à cause de lui, les servants de canon antichars allemands avaient surnommés leur canon de 37mm "le canon qui fait pok pok"... je vous laisse imaginer pourquoi Razz

le nombre de chars ( toutes catégories confondues ) français étant égal à celui des allemands, il n'est pas à mettre en cause dans la défaite.
le B1bis était un excellent char, malheureusement d'un concept un peu dépassé ( c'était un char d'assaut, donc prévu pour monté à l'assaut de défenses fortifiées, d'où la présence d'un obusier de 75mm ), et dont l'armement antichar n'était que secondaire.

à noter que d'après les spécialistes, le meilleur char de la campagne de france, toutes nations confondues, était le Somua S35, doté du même canon antichar de 47 que le B1bis.

dans l'imaginaire collectif, alimenté par un éducation nationale prenant comme référence des ouvrages anglo-saxons douteux comme base de leurs cours d'histoire de cette période, les chars français étaient largement surpassés par ceux des allemands.

quand on sait que la grande majorité des chars allemands de l'époque étaient des panzer I et panzer II...

la doctrine d'emploi est la grande cause de la sous-efficacité des blindés français de l'époque.

de grandes formations de chars B1bis existait en 40, tel le 15ème BCC.
mais au déclenchement des hostilités, ces formations, plutôt que d'être employées en masse, furent dispatchées à droite à gauche en soutien de l'infanterie, par petits groupes... et oui, car telle était à l'époque la "vision" que le commandement français avait de son Arme Blindée...

il suffit de se rappeler que si des chars légers comme les Renault R35 ou Hotchkiss H35 et 39 étaient si lents (alors que les chars légers des allemands étaient eux rapides, afin de mener de vraies charges de cavalerie), ce n'est pas parce que nos ingénieurs étaient mauvais et ne "savaient pas faire"... non non non...
juste que le commandement estimait (enfin certains, car il y a eu "d'âpres discussions, notamment entre fantassins et cavaliers) que comme les chars devaient appuyer l'infanterie, et bien il fallait leur imposer une vitesse maximum faible, afin d'empécher les "fougeux équipages de char" de partir se ruer sur l'ennemi en laissant sur place l'infanterie...
si c'est pas se tirer une balle dans le pied ça...
avatar
Guethenoc
Chevalier KAAMELOTT

Messages : 787
Date d'inscription : 10/10/2008
Age : 38
Localisation : bischheim

Revenir en haut Aller en bas

Re: chars B1-Bis

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum